avril 2018

Le fromage : quand, combien, lequel ?

J’ai reçu une question de Sylvie, qui veut en savoir plus sur le fromage : quand le manger, quel fromage choisir, quelle quantité…
Tout tout tout vous saurez tout sur le fromage.

source : http://www.laboitedufromager.com

Qu’apporte le fromage ?

Du point de vue nutritionnel bien sûr, le super point fort du fromage, c’est qu’il est plein de calcium. Comme tous les produits laitiers me direz-vous, et bien encore plus, puisqu’il est concentré. Plus un fromage est égoutté, plus le calcium est concentré. Alors, on ne mange que des fromages à pâte dure pour faire le plein de calcium ? Pas si vite mon brave ! Qui dit concentration du calcium, dit aussi concentration des autres nutriments et minéraux, dont les lipides : les fromages les plus riches en calcium sont aussi les plus gras donc les plus caloriques. Alors on reste sages, on mange de tous les fromages, on varie, et on se fait surtout plaisir !
Et si vous n’en mangez pas, pas de problème, on arrive toujours à compléter les apports calciques autrement.

Quelle quantité ?

Selon le PNNS (Plan National Nutrition Santé), la quantité est de 30g/jour. Une autre portion de produit laitier (un yaourt, un verre de lait, un fromage blanc…) est à apporter dans la journée pour compléter l’apport calcique.
Pour vous donner une idée, 30 grammes, ça correspond en général aux fromages portions qu’on peut trouver pré-emballés. Autant te dire que si tu as mangé une raclette cet hiver tu as ta portion pour l’année !! 😀

Source : http://www.laboitedufromager.com

Quand le manger ?

C’est maintenant ou jamais. Fonce. En fait, le meilleur moment pour le manger, c’est le moment ou vous en avez envie.
C’est pour beaucoup un aliment plaisir, donc il faut qu’il fasse plaisir. Qu’il soit inclus dans une salade composée, sur du pain à la fin du repas, ou au petit déjeuner, peut importe. Régalez-vous avec toutes les merveilleuses variétés de fromages.
Moi c’est mon pécher mignon le fromage, principalement le fromage de chèvre, il ne vaut mieux pas en laisser devant moi… Et vous, vous aimez ? Lequel est votre préféré ?
Read more

Conseils santé et minceur – première partie –

– Interlude –

Rien que le titre, j’ai hésité.

J’ai hésité parce que il à l’air de vouloir dire qu’il faut être mince.

Et ce n’est pas ce que je veux dire.

Je l’ai mis parce que c’est ce que beaucoup de femmes veulent : être et rester minces.

Dictées par les codes de notre société.

Alors je veux t’aider, dans cette quête que tu te trouves enfin belle.

Mais au fond, je le sais, je le vois, moi, que tu es belle, toi, peut importe ton poids, peut importe tes formes et tes imperfections.

Et j’en ai vu des femmes, se mettre à nu devant moi, pendant mes consultations. Des « trop grosses», des « trop maigres », des « trop de ventre » ou « trop de cuisses » … – ce sont leurs avis – ; et pourtant, j’en ai vu des femmes, avec de belles jambes élancées, de belles fesses rebondies, de beaux visages, avec leurs imperfections qui font leur beauté.
Ces imperfections qui font leur histoire. Ces vergetures laissées par une grossesse, ces cicatrices laissées par une blessure, ces varices héritées de maman, elles sont belles, elles vous vont bien.

Alors fermez les yeux devant instagram et ses ultra sportives, fermez les yeux devant les pubs photoshopées, et sortez, ouvrez les yeux devant les femmes autour de vous, elles sont belles, imparfaites et belles, et elles vous trouvent belles.

– Interlude terminé.- Parce que c’est important de le dire, parce que les femmes entre elles ne sont souvent pas tendres.

Peut être que les hommes ressentent pareil, je ne sais pas, j’avoue que j’en vois beaucoup moins, qu’ils en parlent beaucoup moins, mais si vous me lisez, chers hommes, racontez-moi tout !

On donnera les conseils la prochaine fois ? Je vous prépare un article.

Read more

Tranche de vie de maman – J’avais disparu.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas écris ici.

J’ai deux enfants. Ils sont petits encore, ils ont besoin de leur maman. Pour eux j’ai arrêté de travailler, et c’est là que j’ai lancé le blog, mais je ne veux pas en faire une obligation, ou écrire si je n’y prends pas de plaisir.

Alors mes enfants passent avant tout, tout le temps. C’est mon choix de vie.

Mon petit Lenni a passé une jolie étape ces derniers mois, l’angoisse de la séparation, et c’est angoissant pour tout le monde ! Pour les parents, ça doit vous parler. Bébé prend conscience qu’il est un être à part entière et ça lui est difficile de se décoller de sa maman, avec qui il était si fusionnel jusque là. Je pense que tout ça est plus ou moins important selon les enfants, il y a bien une règle à retenir avec les enfants : c’est qu’il n’y a pas de règle. Lenni était très fusionnel avec moi ses premiers mois, je n’y suis pas pour rien : je l’allaitais, je dormais avec lui, je ne le laissais jamais pleurer… Tous ces choix que j’ai fait et que je ne regrette pas, soyons bien clairs, ont sûrement joué dans sa phase d’angoisse de la séparation. Impossible de le décoller de moi, même pour une sieste, même pour 5 minutes. Alors je le gardais toujours avec moi, mon bébé-koala comme ma maman aimait l’appeler. Et à côté de ça, son grand frère, qui n’a même pas 3 ans, l’a mal vécu, forcément, que je m’occupe moins de lui, alors il me l’a fait payer remarquer, en devenant plus difficile, en faisant des petites bêtises pour que je prête attention à lui.
Et moi, depuis quelques mois, je ne vis que pour eux, je fais mon maximum pour que mes deux amours trouvent leur place et se sentent bien. Je commence à sortir la tête de l’eau, à avoir envie et surtout à avoir le temps à nouveau d’écrire.

Pour le moment, pas d’article diet, ce petit article est juste pour annoncer mon retour !

Je vous en prépare d’autres, j’ai envie d’écrire aussi sur la vie, sur d’autres sujets, sans trop m’éloigner, mais finalement en ce moment je suis plus maman que diététicienne, donc forcément, je suis inspirée par ça.

Lenni est en train de faire la sieste dans son lit. Je profite. Vite vite, je sais que ça ne dure jamais longtemps, ce n’est pas un gros dormeur.
Alors, en ce beau lundi pluvieux de printemps, j’annonce que je m’y remet, j’écrirai dès qu’ils dorment ! Alors si vous avez des questions, je vous écoute. Et si vous aimez ce genre d’article tranche de vie de maman, je peux vous en écrire pleinpleinplein !:D

A très bientôt !

Read more